Bienvenue à Ploujean …

Le bourg en 1956Cliquez sur la photo (ou ici) et vous serez agréablement surpris …

Pour plus d'infos, cliquez aussi sur les autres liens proposés dans ces pages.
De couleur différente ils sont soulignés au passage du curseur,
vous pouvez ainsi voir les photos aériennes.

 Ces pages sont en constante évolution, une lettre périodique informe nos sympathisants des ajouts et modifications, le patrimoine étant l’affaire de tous.

 Mardi 19 décembre : Réunion de Noël !

 1ère partie : Rappel des « Morts pour la France » du second semestre 1917.

A l’image de la France qui voit fléchir le nombre de ses pertes mensuelles, Ploujean enregistre « seulement » 10 décès. D’après les fiches matricules, aucun n’est « tué à l’ennemi ». Ce qui n’exclu pas la présence de nos poilus sur le front où trois sont portés disparus et un caporal décède à l’ambulance après un acte de bravoure et avoir été 5 fois évacué. Sur mer deux marins disparaissent avec leur navire mais deux autres meurent dans de ténébreuses circonstances, au port et de nuit … Pour chacun d’entre eux, inscrits sur nos monuments, Hervé Teurnier a retracé leur trop courte existence.     Le résumé en PDF

 2ème partie : Dans la continuité de la séance qui eut lieu en septembre, Martial Morant nous a parlé de l’analyse qu’il a faite concernant les vieux registres paroissiaux de Ploujean. Après les noms de famille les plus usités de cette époque il nous a communiqué ceux des familles nobles qui habitaient le Ploujean de nos lointains ancêtres. Si certaines ont totalement disparu d’autres perdurent encore de nos jours. Puis il nous a montré que l’analyse des registres de décès, révèle aussi quelques particularités étonnantes comme par exemple ce nombre impressionnant de décès d’enfants mis en nourrice dans les familles ploujeannaises. Il y a aussi ces pics de décès qui révèlent qu’à l’époque les épidémies provoquaient des ravages effroyables…

Les ajouts précédents concernent :

Ploujean et les têtes couronnées

Le mariage 1900

Les morts pour la France du 1er semestre 1917

Pierre Thomas : l’homme qui déplaça Penn ar Vanell

Kerbaul et Keryvon, modifiés après la visite des lieux

Sur ces nouveautés du patrimoine nous vous souhaitons d’agréables visites !

 N’ayant pas la prétention de constituer la suprême référence sur le sujet PLOUJEAN, nous recommandons à nos lecteurs la prudence dans l’utilisation de nos données et le respect des droits d’auteur.

Dernière nouvelle … 

Les pages de ce site sont copiées !  Après avoir retrouvé un de nos diaporamas sur slideplayer.fr/slide/1315093/ c’est l’hommage à nos morts pour la France du 4ème trimestre 1916 qui apparaît sur http://docplayer.fr/52843582-Ploujean-les-morts-pour-la-france.html

Merci ne pas leur rendre visite ! Les originaux étant sur ces pages et titrés : 

  Sur la route du Pardon   et   les 11 morts de l’automne 1916

    Bien sûr, il s’agit toujours de Ploujean et notre travail n’est pas modifié. Nous pourrions donc en tirer une certaine satisfaction. Cependant, comme de nombreux autres créateurs, modestes ou renommés, nous déplorons de voir le web submergé de « copiés-collés ».

Chacun de nous s’inspire de sources que l’on pense authentiques et nous les citons. Notre travail est loin de la perfection et c’est justement pour cette raison que des mises à jour sont effectuées. Mais, pour les écrits que l’on nous a volés, quelle amertume de ne pouvoir apporter la moindre rectification … 

 L’historique de ces pages et de nos réunions :

 L’association Plouj’animation a créé un nouvel atelier,
il y a déjà 6 ans :  « PLOUJEAN, HISTOIRE et PATRIMOINE »

Un groupe de travail a mis en place les bases de cette activité, les objectifs sont les suivants :

– recenser le patrimoine, prestigieux ou modeste de l’ancienne commune de Ploujean.

– rechercher pour enregistrement les documents, archives, témoignages, relatifs à l’histoire et au patrimoine de la commune.

– garder cette mémoire et la faire connaître par des marches du patrimoine, des expositions, des exposés et garder trace de tout ceci dans un site internet ou (et) dans un ouvrage qui pourrait s’intituler  » PLOUJEAN, HISTOIRE et PATRIMOINE  » .

– Lorsque nous parlons de PLOUJEAN, il s’agit de PLOUJEAN d’avant 1959, qui comptait près de 3500 habitants et comprenait aussi les quartiers de la Vierge Noire, Coatserho, Troudousten, la Boissière, Le Launay, Kerfraval, la Croix Rouge, Langolvas et la Fouasserie.

Les personnes intéressées par cette activité se réunissent une fois par mois. Ces réunions sont l’occasion de partager les informations collectées, de visualiser des documents, des photos … Ceci en toute convivialité.

NB :  Quelques photos et documents agrémentent ces pages. Nous remercions vivement les personnes qui nous les ont communiqués et vous encourageons à nous contacter pour faire grandir notre patrimoine.

 Pour répondre à la question : "C'est où Ploujean ?", aux usagers de la Nationale 12 nous proposons ceci :
Pljn_Entrée_N12_iciPlus sérieusement, nous vous invitons au voyage et proposons :  nos anciennes frontières

 

Publicités